La Relique Oubliée

Épisode 17 - À la poursuite de la Relique

Les aventuriers venaient de vaincre un groupe de diables et ils étaient toujours dans le plan infernal d’Avernus. Le diable ailé qui avait pris le cube était maintenant très loin d’eux. Les yeux d’aigle de Caelynn ont réussi à apercevoir dans le ciel infernal la créature qui volait au loin. Le trio courageux partis à sa poursuite. Grace à l’aigle de Caelynn qui suivait de loin le diable ailé, la ranger ne perdit pas sa trace. Mais la poursuite n’était pas facile. On aurait dit que tous les enfers nous empêchaient de rattraper le voleur du cube. Des boules de feu tombaient constamment du ciel, ralentissant leur progression. À un moment, une boule de feu frappa une falaise près d’eux et des rochers sont tombés sur le groupe. Aaranthilas n’ayant pas vu les rochers qui tombaient, allait subir une pluie de rocher ainsi qu’une avalanche de blessures. Ebn, dans un élan d’héroïsme, leva son bouclier et protégea le magicien. Au même instant, Caelynn, qui tentait d’éviter les rochers, roula sur le sol et tomba dans une crevasse. Malgré les parois d’obsidienne accérées, Caelynn tomba au fond de la crevasse sans se blesser. Aaranthilas et Ebn regardèrent dans la crevasse pour vérifier si leur camarade était saine et sauve. Au fond de la crevasse Caelynn aperçu un réseau de crevasse qui leur permettraient de voyager de façon souterraine en évitant ainsi les dangers de la surface. À ce moment un échange surprenant eut lieu. Ebn et Aaranthilas s’obstinèrent sur les dieux et la fabrique de la magie. Ce débats sur la métaphysique de la magie et des divinités eut lieux en même temps que des boules de feu tombaient un peu partout autour d’eux. C’était surréaliste. Caelynn les ramena à l’ordre et ils décidèrent de prendre le chemin souterrain.

La rivière Styx

Grâce à l’aigle de Caelynn les aventuriers suivirent le diable ailé jusqu’à une grande rivière rouge sang. Le diable ailé avait disparu. Un peu plus loin sur le bord de l’immense rivière il y avait une barque avec un sinistre individu encapuchonné. Il s’agissait en réalité de Charon, le passeur. Aaranthilas expliqua à ses camarades ce qu’il connaissait sur la légende de la rivière Styx et du passeur. Selon la légende la rivière Styx contenait des millions d’âmes damnées et la seule façon de la franchir était d’utiliser le passeur. Ebn ne voulant pas faire affaire avec cette créature infernale décida de sortir le passeur de la barque, car il voulait utiliser son embarcation. Ebn avec toute sa force ne sorti pas le passeur de sa barque, mais sorti la barque avec le passeur à l’intérieur sur la rive. Charon regarda les aventuriers, tendit la main et dit d’une voix désincarnée: « Le passage… ». Il était clair que le passeur n’était intéressé que par une chose. C’est alors qu’Ebn abbati son marteau sur la tête de la créature. Ces derniers s’embrasèrent dans un feu infernal. La barque et le passeur disparurent pour réapparaître dans la rivière, plus loin. Le passeur tendit la main et attendait le paiement. Selon la légende il fallait lui donner un objet magique ou une âme pour payer le passage. Au bout d’un long argument entre Aaranthilas et Ebn, c’est finalement Caelynn qui ramena (encore) ses deux camarades à l’ordre. Les trois aventuriers embarquèrent dans le petit navire et remirent chacun un objet enchanté. Aaranthilas et Ebn enchantèrent une pierre avec un sort de lumière pour chacun des aventuriers. La traversée de la rivière Styx fût une étrange expérience. C’était comme s’ils étaient immobiles et que le monde bougeait autour d’eux. Aaranthilas prit bien note de ce fantastique voyage et espéra qu’il pourrait raconter son histoire. S’il sortait des enfers vivant… Au bout de ce qui sembla une éternité, la barque s’arrêta et le passeur accosta son embarcation.

Le plan infernal de Dis

Les aventuriers étaient arrivés au deuxième niveau de l’enfer. Le plan infernal de Dis s’étendait devant leurs yeux. Il y avait de la cendre et des rochers à perte de vue. Les rochers semblaient former un gigantesque labyrinthe et celui-ci changeait constamment. Caelynn aperçu le diable ailé qui plongea vers une petite montagne au loin. Le passeur avait permi aux héros de rattraper le diable ailé. Grâce à un effort collectif, les aventuriers réussirent à suivre le diable dans le labyrinthe et à le rattraper pour le voir se faire tuer par une troupe de diables qui patrouillait les canyons de Dis. Il semblait avoir de la compétition pour s’approprier le Cube. Puisque le groupe de diable ignorait la présence des héros, ils en profitèrent pour les surprendre. Malheureusement, un mouvement tectonique sépara les aventuriers : Ebn de son côté et Aaranthilas et Caeylynn de l’autre. L’enfer se déchaîna sur eux (sans jeu de mots douteux). Caelynn transforma en hérisson plusieurs créatures. Ebn broya les ennemis avec son puissant marteau. Aaranthilas déchaina sa magie. Il ne fallut que quelques instants pour vaincre cette troupe de diables mineurs. Toutefois, un hellhound, contraint par la magie du paladin, s’empara du cube et disparu dans un tunnel qui descendait dans les profondeurs de la terre. Après s’être assuré que tous leurs ennemis étaient éliminés, ils durent attendre quelques minutes afin que le tunnel redevienne accessible. Finalement, ils purent prendre le couloir et ils partirent à la poursuite du chien infernal.

Le troisième plan infernal de Maldomini

Après plus d’une heure de course, le trio de Vaudan pris conscience que ce couloir était anormalement long. Aaranthilas examina les environs et compris que les aventuriers étaient dans un autre portail qui les amenaient vers le prochain niveau de l’enfer. Les aventuriers étaient exténués et ils décidèrent de faire un petit campement de fortune afin de prendre du repos. Au bout de quelques heures sans incident, ils reprirent leur chemin pour déboucher sur le nouveau plan infernal. Les aventuriers n’avaient jamais vu quelque chose comme ça. De la lave en fusion recouvrait pratiquement la totalité de la surface. Il y avait des rochers et des montagnes, mais il y avait des torrents de laves qui s’en écoulait. Les dons de pisteur de Caelynn furent de nouveau très utiles. Que feraient-ils sans leur ranger ? Caelynn retrouva facilement la trace du hellhound. La piste s’arrêta à une grande trace de brûlure au sol. La trace continuait, un chemin de pierres noircies, en s’éloignant vers une lointaine forteresse. La piste était très facile à suivre. Au bout d’une heure les héros arrivèrent devant la forteresse. Elle était constituée entièrement de basalte d’où s’écoulait du magma. Les grandes portes étaient ouvertes.

Le combat des diables

Les aventuriers ont pris quelques précautions et ils sont entrés. Évidemment ils étaient attendus. Devant eux se tenaient une douzaine de créatures. Parmi eux des imps, de diables ailés, des diables guerriers et bien sur le diable qui avait le cube dans les mains, un effriti. Les diables observaient la scène avec attention, mais ils observaient aussi le diable effriti qui semblait être le chef de ce joli clan. Les aventuriers ont avancé prudemment. Le chef des diables défiait le groupe. S’il vainquait les aventuriers il s’assurait également d’augmenter son autorité sur les autres diables inférieurs qui étaient autour de lui. Le diable jouait avec le cube et défiait les aventuriers de venir le lui prendre. À ce moment là Aaranthilas eu une idée. Il prit le sac d’âme qu’il avait à la ceinture et le montra à toutes les créatures. Il s’adressa au diable et il lui dit que s’il ne lui remettait pas le cube immédiatement, il allait le tuer et capturer son âme avec ce sac et vendre son âme au marché des plans inférieurs. Malheureusement l’intimidation n’est pas la force du magicien. Les diables se sont tous mis à rire. Ebn ne pouvant plus se contenir, lança un cri de bataille et fonça vers l’effritti, ce qui sonna le départ de ce qui allait être un combat épique pour nous. Caelynn tira flèches après flèches sur les ennemis. Ebn activa son aura de protection contre le mal et frappa l’effritti de son marteau. Aaranthilas lança des boules de feu sur les ennemis. Certains diables avaient décidé de rester en retrait, attendant le bon moment pour mettre la main sur le cube. Il était évident que le cube intéressait davantage les diables. Tous voulaient le cube et une grande bataille commença. Les flèches, les coups de marteau et les sorts sont venu à bout de plusieurs diables, mais c’était loin d’être terminé. Le chef des diables fut achevé par l’effort concentré des trois aventuriers. Les flèches de Caelynn, les sorts de magie d’Aaranthilas et un coup de marteau bien placé du paladin sont venu à bout du chef des diables. Dans la cohue le cube vola dans les airs. Le magicien en profita pour utiliser le sac des Ames et il captura l’âme du diable. C’est à ce moment que plusieurs diables mineurs se sont joint au combat espérant donc mettre la main sur le cube. Plusieurs diables ont foncé sur le cube qui retombait. Certains diables qui ne volaient pas lancèrent un sort de magie pour attirer le cube vers eux. Heureusement l’aigle de Caelynn attrapa au vol l’artéfact tant convoité. Mais le familier de Caelynn avait beaucoup de difficulté à voler car des armes de toutes sortes et des sorts de magie attiraient le cube dans tous les sens.
Les aventuriers ont profité de ce moment de confusion pour vaincre plusieurs diables qui les menaçaient près d’eux. Le magicien tomba au sol inconscient après un coup particulièrement vicieux d’un diable de chaine.
Le paladin se faufila jusqu’au magicien et il lui fit une guérison. Le magicien se réveilla et toussa un peu. Caelynn profita de ce moment pour abattre le diable qui avait frappé le magicien. Dans un dernier effort les héros de Vauban ont vaincu les derniers diables. Ils venaient de survivre au plus gros combat qu’ils avaient jamais livré. Des traces de cadavres de diables finissaient de brûler un peu partout, dernières preuves du combat épique qui venait d’être livré.

Les Archiducs débarquent

Les aventuriers avaient à peine mis la main sur le cube que deux nouveaux diables ailés atterrirent devant eux. Il s’agissait de deux Archiduc inférieurs. Ils semblaient être père et fille vu la ressemblance familiale que nous pouvions voir. De leur regard menaçant ils nous ont ordonné de leur remettre le cube. Le paladin s’apprêta à transmettre sa réponse à l’aide de son marteau quand un troisième diable apparu entre nous et la famille d’archiduc. Celle-ci était plus grande et semblait dégager une autorité supérieure. Elle regarda les diables devant elle et dit, « par ordre du grand archiduc Asmodeus, je revendique ce cube pour lui ». Les deux archiducs inférieurs semblaient très irrités mais ils rengainèrent leurs armes.

Qui étaient ces trois nouveaux diables ? Comment allions nous sortir de cet enfer ?

Comments

addramyrpalinor addramyrpalinor

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.