La Relique Oubliée

Épisode 19 - La descente aux Enfers (partie 2)

Ebn venait de laisser tomber son Marteau sur la longue queue de Yezidi. Nous voulions l’emprisonner au sol pour la questionner. La diable nous regarda et cria « je vous avais prévenu de ne pas me provoquer. Vous allez le regretter. » Elle dit quelques mots de magie et elle se téléporta un peu plus loin. Libéré du marteau, la diablesse se lança à l’assaut. Le combat commençait mal pour nous. Ebn reprit son marteau et il l’utilisa pour de désarmer notre adversaire. Il faut dire que la diablesse serpent était beaucoup plus grande que nous et elle avait quatre bras, tous armés d’une épée. Caelynn et moi, nous avons pris une position plus reculée. J’en ai profité pour rendre les flèches de Caelynn magiques et elle commença à mitrailler notre ennemie. Le combat a été très pénible car nous avions devant nous une adversaire formidable. Sa résistance à la magie m’empêcha de lui faire des dégâts ou de lui nuire. Ebn grâce à son marteau magique, avait réussi à désarmer trois des quatre épées de la diablesse. Malgré les dégâts de l’arc de Caelynn, notre paladin « morflait un max ». Mes pouvoirs de devin m’ont prévenu du danger de mort imminent. J’ai donc utilisé mon sort de mur de force afin de mettre en cage la diablesse. Le sort a fonctionné et elle s’est retrouver prisonnière de ma cage de force. Malheureusement elle s’est de nouveau téléportée hors de la cage. Yezidi était folle de rage et elle fonça sur moi. N’étant pas préparé à cet assaut, j’ai subi de lourdes blessures. J’étais à un (1 HP) doigt de la mort. N’ayant pas d’autre alternative j’ai usé d’intelligence. J’ai pris un trou de ma robe magique et je l’ai lancé sous la diablesse. Quand elle commença à tomber dans le trou, j’ai lancé le sort de téléportation dans le fond du trou. Elle est donc passé à travers le portail de téléportation que je venais de créer. Je venais de la renvoyer au plan infernal d’Avernus, loin très loin de nous.

Nous étions bien mal en point et nous cherchions une façon de nous reposer. J’ai profité d’une petite pause pour interroger mon grimoire. Ce livre magique me permettait de communiquer avec une entité mystérieuse. À plusieurs reprises son aide m’avait été précieuse. Son aide avait toujours un prix. En discutant, par écrit, avec le grimoire j’ai pu savoir qu’il y avait une grande bibliothèque dans le plan infernal de … au niveau 6. Le groupe a décidé que nous avions une chance réelle de trouver une façon de sortir de l’enfer, si nous pouvions trouver un livre qui nous indiquait la sortie. Après une trop courte pause, nous avons repris la route. Nous devions avancer car trop de gens savaient que nous étions dans ce couloir. Nous étions au niveau 4 et nous devions descendre aller au niveau 6.

Le plan glacial de Stygia

Avant de sortir du couloir j’ai envoyé mon œil magique afin de nous trouver un chemin sûr. Le plan infernal de Stygia était magnifique et terrifiant. Tout ce monde était recouvert de neige et de glace. Aucun vent ne venait troubler ce paradis gelé. Mon petit œil magique s’est avéré d’une grande utilité pour détecter les ennemis et trouver un portail de sortie menant au niveau infernal inférieur. J’ai pu mémoriser et tracer une carte de la position des diables de glace qui patrouillaient. Caelynn s’est ensuite servi de la carte pour être notre éclaireur. Le froid était si intense. Jamais je n’avais ressenti un froid aussi glacial. En quelques heures nous avons pu franchir le portail et sortir de cet enfer gelé. Grâce à Caelynn nous avons évité les patrouilles ennemies.

Le plan abyssal de Malbolge

Nous étions épuisés et nous avions beaucoup de difficulté à avancer. Nous avions maintenant l’habitude de ces longs couloirs entre les plans infernaux. Au bout du couloir nous avons débouché sur un plan très différent de ce que nous avions vu précédemment. Devant nous il y avait un grand vide. Un escalier très escarpé semblait être le seul chemin à emprunter. Le plan de … était vers le bas. En se penchant au bord de la falaise, nous avons pu voir d’anciennes structures très loin en bas de nous. Soudainement nous avons entendu un bruit assourdissant provenant du couloir derrière nous. Un énorme diable de feu ailé fonçait sur nous. Caelynn et moi nous nous sommes cachés dans l’escalier qui descendait tandis qu’Ebn attirait l‘attention du diable en le provoquant. Nous étions à deux doigts de l’épuisement complet. Nous avons trouvé la force de lancer quelques sorts et quelques flèches. L’énorme diable de feu lança une boule de feu sur le paladin. Ebn dans un élan d’héroïsme utilisa la puissance de son dieu afin d’éviter la boule de feu. Nous avions eu chaud, mais nous n’étions pas de taille à affronter cette créature. Dans un effort collectif nous avons réussi à faire écrouler une partie du plafond du tunnel et de bloquer momentanément le diable qui était à nos trousses. J’ai eu la bonne idée de proposer au groupe de nous jeter dans le vide. Mes compagnons m’ont regardé d’un regard incrédule. Je leur ai dit que j’avais un sort pour ralentir notre chute. Voyant le diable commencer à tasser les débris et foncer sur nous, nous avons fait le saut de la foi… envers ma magie.

En chute libre

Nous étions en chute libre depuis plus longtemps que je n’aurais pensé quand nous avons repérer des ruines qui se rapprochaient très très rapidement de nous !! J’ai lancé mon sort de ralentissement de chute et nous avons atterri sans dégâts dans une ruine abandonnée. Le diable de feu pouvant sans doute voler allait nous rejoindre très rapidement. Nous devions donc nous cacher rapidement. Ebn aperçu un puit abandonné près de nous. Sans hésitation nous avons rapidement sauté dans le puit afin de nous cacher du diable.

Le puit du repos

Nous avons atterri au fond du puit pour découvrir que nous étions parmi des cadavres à divers stade de décomposition. L’odeur était épouvantable. J’ai pu à ma grande surprise éviter de vomir en sentant cette odeur. Caelynn aussi réussi à supporter l’odeur insoutenable. C’est notre paladin qui vomi ses tripes ne pouvant supporter cette odeur. Après avoir vomi ses quatorze derniers repas, Ebn réussi à se concentrer pour lancer le sort de purification. Instantanément l’odeur horrible de putréfaction disparue. Il était moins une car nous avons entendu le diable de feu passer au-dessus du puit. Il nous a cherché mais sans succès. Au bout d’une heure nous étions sûrs qu’il était parti. Nous étions tellement épuisés que nous avons décidé de dormir au fond de ce puit. Nous étions bel et bien en enfer si le seul endroit de repos que nous pouvions trouver était au fond d’un puit entouré de cadavre en décomposition. Ce repos tant recherché nous a permis de retrouver une partie de nos forces. La traversé du plan glacial nous avait grandement affaibli. Nous avons donc quitté ce puit qui servait de dépotoir ou de garde-manger. Nous n’en étions pas sûrs. J’ai envoyé mon œil magique en éclaireur et j’ai pu trouver la bibliothèque que nous recherchions. Cette immense bibliothèque était en bas d’un très long escalier.

La bibliothèque infernale de Malboge

Nous avons approché discrètement de la bibliothèque. C’était une bibliothèque comme je n’en avais jamais vu. Le bâtiment semblait être sur le point de tomber en ruine, mais mon instinct me disait que comme bien des choses en enfer, les choses étaient généralement différentes que ce qu’elles paraissaient au premier coup d’œil. Nous étions à la recherche de plusieurs informations. Nous devions découvrir comment sortir de l’enfer, comment se débarrasser du dragon bleu qui menaçait Vaudan, le vrai nom de la diablesse Yézidi et un livre étrange que l’entité mystérieuse désirait avoir et qui était dans cette bibliothèque. J’avais dû marchander avec l’entité mystérieuse et le prix des informations obtenues étaient que je devais trouver le nom de la diablesse serpent et ce livre étrange. Ce livre étrange était « les dernières volontés de Tom Bouthillette » Qui était cet individu et pourquoi il semblait avoir une si grande importance. Ebn et Caelynn se sont cachés à l’extérieur de la bibliothèque et je me suis rendu invisible. Mes compagnons sont restés derrière prêt à agir si une alarme se déclenchait.
Je me suis donc introduit dans cette bibliothèque légendaire. Durant mes études de magie j’avais entendu parler de cette bibliothèque. C’était plus un mythe qu’une réalité. Mais la voir devant mes yeux et entrer à l’intérieur était un jalon dans ma vie. Il m’a fallu un bout de temps avant de comprendre le système de classement des livres. Surtout qu’il était écrit dans une langue que je ne connaissais pas. Mais ce n’est jamais un problème pour un magicien dégourdi. Hop un sort de compréhension des langues et tout ce savoir infernal s’ouvrait à moi. Lors de ma recherche j’ai trouvé plusieurs ouvrages intéressants, mais je n’ai pas pu trouver un livre sur comment sortir de l’enfer. Mon sort d’invisibilité touchant à sa fin, j’en ai profité pour sortir de la bibliothèque et rejoindre mes compagnons à l’extérieur.
J’ai informé Caelynn et Ebn de ce qu’il y avait à l’intérieur. J’ai suggéré au groupe que puisque nous étions au plan infernal 6, il y aurait probablement une mention d’une sortie au sixième étage. En effet les étages de la bibliothèque correspondaient aux « étages » des plans infernaux. J’ai informé aussi mes compagnons de la présence des diables qui se promenaient dans la bibliothèque. Nous avons décidé de nous déguiser en diable et d’entrer tous les trois discrètement dans cet endroit fantastique. Pour un magicien comme moi, cet endroit rempli de livres et de savoir était un paradis… en enfer.
Après avoir soigneusement perfectionné nos costumes grâce aux différents « trophées » qu’Ebn amassait après avoir vaincu des diables, nous nous apprêtions à entrer dans cette bibliothèque à la recherche de précieuses informations.

Comments

addramyrpalinor addramyrpalinor

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.